Le Parisien du jour signale que Jean-François Copé, ministre du budget et adjoint de la ville de Meaux, est venu saluer Juliette dans sa loge lors du festival Muzik’elles de Meaux. Celle-ci lui aurait lancé : «Toute une vie ne suffirait pas pour que je partage vos convictions politiques.» Histoire de ne pas être trop malpolie la «patronne» lui a quand même conseillé, si jamais il abandonnait la politique, de lancer dans le cinéma, car il a, je cite, «un charme de tombeur». Euh… c’est vraiment histoire de ne pas être trop malpolie, là.