J’effectue actuellement une plongée en profondeur dans la discographie foisonnante du Dr Nina Simone.  Face à un répertoire aussi riche que le sien, je ne pouvais pas me contenter de sélectionner un titre. Je vous propose donc une Radio Spéciale, composée de titres moins archi-connus que Ne me quitte pas, Don’t let me be misunderstood ou d’autres. Voici ma sélection :

  • Il n’y a pas d’amour heureux (Aragon / Brassens). Moins connue que sa reprise de Ne me quitte pas, mais tout aussi intéressante, à mon avis.
  • Little girl blue (Rodgers / Hart). Magnifiée par Janis Joplin ou plus récemment par Diana Krall, cette chanson est particulièrement mise en valeur par la High Priestess of Soul, grâce notamment à son jeu de piano.
  • You can have him (Berlin). Chanson magnifique et émouvante, interprétation magnifique et émouvante. La grande classe.
  • Just say I love him (Val / Dale / Kalmanoff / Ward). Voir précédente.
  • Feeling Good (Bricusse / Newley). La plus connue de cette sélection. Toujours impressionnante.
  • Four Women (Simone). On oublie souvent que Nina Simone composait aussi. Et pas de la merde.
  • Just in time (Comden / Green / Styne). Une de mes chansons préférées dans une version live.
  • Tomorrow is my turn (Stephane / Stellman / Aznavour). Une reprise d’Aznavour méconnue.

Cliquez ici pour écouter la Radio Nina Simone