Un portrait de l’écrivain gay marocain Abdellah Taïa, dans les locaux de Yagg. J’ai fait également quelques photos au flash/parapluie, mais il trouvait la lumière trop dure… Nous nous sommes donc tournés vers la lumière naturelle de la fenêtre. Il a tout de suite été plus satisfait du résultat.

Abdellah était hier notre « rédac chef d’un jour ». Il a joué le jeu à 100% et ça a donné l’un des plus beaux moments de Yagg de ces derniers mois. Voir les articles sur Yagg.

C’est également mon premier portrait avec le 24-70 mm f/2.8 de chez Tamron.