Lisez donc le premier post de Kévin Gagneul, intitulé Au commencement était le verbe : contaminer, sur son tout nouveau blog Yagg, Mon truc en +. Il y raconte, avec beaucoup d’humour et de force comment la découverte de séropositivité a changé sa vie – l’excellent titre de son blog, résume cela assez bien d’ailleurs. Je crains d’être condescendant ou d’avoir l’air de m’apitoyer en disant que la lecture de ce premier post m’a bouleversé. Mais c’est comme ça. Celles et ceux qui me connaissent savent que c’est un sujet qui me touche. J’attends donc ses prochains posts avec impatience, mais aussi sans doute avec un peu d’appréhension.