La kiki House of Mermaid avait choisi un thème marin pour son kiki ball du week-end dernier. Quoi de plus normal pour des sirènes? L’événement s’est déroulé au Comptoir Général, quai de Jemmapes. Avec sa déco de bâteau, le lieu se prêtait particulièrement bien à l’ambiance.

Sans doute appâtés par le ball de la Gaîté Lyrique deux jours avant, de nombreux/nombreuses vigueurs ont participé, ce qui a donné à ce kiki un caractère exceptionnel, malgré la chaleur étouffante qui régnait dans les lieux (l’orage diluvien qui a inondé les stations de métro a éclaté pendant la soirée).

Ci dessus, Mother Noa Angels, la kiki House néerlandaise et européenne. Ci-dessous, l’américaine Precious Ebony, qui était au micro à la Gaîté Lyrique et officiait ce soir là en tant que juge.

La performance du soir revient à Makaba Angels qui a fini par se retrouver à devoir faire des battles avec 6 personnes de la même kiki house dans la catégorie Performance OTA (Open to all). Comme les membres d’une même house ne peuvent pas s’affronter, il a dû tous les prendre un par un. Et il les a tous défaits, méthodiquement, à la grande joie d’une salle en surchauffe.  Le voici ci-dessous au moment de sa victoire finale. Au micro, Precious Ebony (l’américaine) a lancé au public que pour elle le voguing, ce n’était pas une question de victoire, mais une questions de moment. Ce soir-là, c’était indubitablement le « moment » de Makaba.