Voici une vraie perle méconnue. Mon ami P. m’avait prévenu : "dès que tu l’écouteras, tu ne pourras plus oublier cette chanson".  En ce qui me concerne, il avait raison. Melocoton fut le seul succès (en 1963) de Colette Magny, personnage extraordinaire, chanteuse maudite, censurée par le pouvoir des années 60 pour ses prises de positions très à gauche et censurée par elle-même, intransigeante jusqu’à l’excès.  Elle a commencé en chantant Bessie Smith et Billie Holiday. Mais elle a toujours refusé de devenir la chanteuse blanche de blues. Bref. Voici la chanson.

  • Melocoton, par Colette Magny