Oui, c'est bien ce que vous pensez.

Je ne suis pas certain que la notion de faire entrer les clowns après un numéro de vaudeville raté soit transposable en France. Et quand bien même, je ne suis pas certain que cette traduction soit à la hauteur. Quant à l'interprétation parlée-chantée, bof bof bof. Faut-il en rire, indeed.

[Merci à Jérôme pour le tuyau.]